Anti-terrorisme: L’envoyé spécial de Trump pour la Coalition contre Daech loue les efforts du Maroc

Le Maroc a joué un rôle « décisif » au premier-plan des efforts mondiaux de lutte contre le terrorisme, a affirmé, mardi à Skhirat, l’Envoyé spécial du Président Trump pour la Coalition contre Daech, Brett McGurk. McGurk qui s’exprimait à l’ouverture de la Réunion régionale des directeurs politiques de la Coalition mondiale contre Daech portant sur la menace de ce groupe terroriste en Afrique, a rappelé notamment que le Royaume (GCTF) avait établi un hôpital médico-chirurgical de campagne en Jordanie qui fournit des soins à des milliers de réfugiés syriens et que le Maroc co-préside le Forum mondial de lutte contre le terrorisme (GCTF).

L’envoyé spécial américain a saisi cette occasion pour remercier le Maroc pour les efforts qu’il déploie, sous la conduite éclairée du Roi Mohammed VI, aux côtés de l’Arabie Saoudite et de nombreux pays participant à cette réunion dans la lutte contre l’idéologie haineuse de Daeach et d’autres organisations terroristes. « Nous sommes déterminés non pas à obtenir des victoires rapides contre Daech, mais plutôt à lui faire subir une défaite permanente », a souligné McGurk, expliquant qu’une défaite définitive signifie davantage que l’effondrement du soit-disant « califat » en Irak et en Syrie.

« Cela signifie une défaite complète dans le champ idéologique et médiatique, affronter les combattants étrangers où qu’ils se trouvent de par le monde, démanteler les réseaux de financement et appuyer les forces militaires et de sécurité locales dans la défense de leurs pays », a-t-il fait savoir. « Daech ne s’est pas limité à l’Irak et la Syrie, et nous non plus », a fait remarquer McGurk. Evoquant les groupes terroristes au Maghreb, au Sahel et en Afrique de l’Ouest, McGurk a relevé que ces organisations sont issues d’anciens groupes affiliés à Al Qaida, notant que sous la bannière de Daech, ils ont tenté d’obtenir de plus grandes ressources de leurs relais en Syrie. Cette réunion, marquée par la participation de l’Envoyé spécial du Président Trump pour la Coalition contre Daech, Brett McGurk, et d’un groupe restreint de pays membres de la Coalition contre Daech, est l’occasion pour les partenaires de la Coalition de discuter des prochaines étapes pour assurer une défaite durable de Daech en Irak et en Syrie, ainsi que les moyens d’accélérer l’approche collective de lutte contre les ambitions mondiales de ce groupe terroriste.

La rencontre mettra particulièrement l’accent sur la présence de Daech en Afrique et inclura une discussion détaillée des priorités pour les multiples axes d’action de la Coalition, y compris la stabilisation, les combattants terroristes étrangers, le financement antiterroriste et les messages anti-radicalisation.

laissez un commentaire