Baida en mode salto

derniersaltoLe 15 mars prochain, le romancier Abdellah Baïda rencontre son public au Café littéraire d’El Jadida. L’occasion pour Baida de présenter son roman Le dernier salto (Ed. Marsam). Après ses essais Les Voix de Khaïr-Eddine (Ed. Bouregreg, 2007) et Au Fil des livres, chroniques de littérature marocaine de langue française (Ed. Séguier / La Croisée des Chemins, 2011), Baida signe son premier roman.

Le protagoniste de ce récit nous embarque dans une aventure périlleuse, un salto. Ce rêveur mène une vie qui est celle de toute une société en mutation. « Ce salto, emblème du défi aux pesanteurs, ne sera atteint qu’à l’ultime moment d’une existence. Le dernier instant d’une vie est aussi idéal pour revisiter un pan du passé et tenter d’y saisir les variations du salto aussi fugaces soient-elles », résume l’éditeur.

Baïda est enseignant de littérature à l’Université Mohammed V – Agdal de Rabat. Il a aussi dirigé l’ouvrage Mohamed Leftah ou le bonheur des mots (Ed. Tarik, 2009).

laissez un commentaire