Le crédit aux entreprises tombera aux niveaux de 2004

Le trend baissier se poursuit. Le crédit octroyé aux entreprises liées à la « brique » continuera de baisser à des taux autour de 10%, à la fin du premier semestre à 97,2 milliards d’euros.

Le solde créditeur total que les institutions financières accorderont aux entreprises au cours des trois premiers mois de l’année baissera de plus de 2,66% sur un an. Ainsi, le volume sera de l’ordre de 1 128 milliards d’euros – le niveau le plus bas depuis novembre 2004 -, selon les prévisions du cabinet d’études économiques Axesor.

De son côté, le secteur immobilier poursuit sa tendance à la baisse. Le crédit octroyé aux entreprises liées à la « brique » continuera de baisser à des taux autour de 10%, à la fin du premier semestre à 97,2 milliards d’euros. Les créances douteuses liées au secteur de l’immobilier et de la construction reculeront à un rythme proche de 50%, passant de 8,87 milliards d’euros en septembre 2019 à un peu plus de 4,2 milliards d’euros constants fin juin. Par ailleurs, l’étude d’Axesor prévoit que le taux de risque continuera de baisser au cours des prochains trimestres à un rythme légèrement plus élevé, pouvant atteindre 5,33% fin mars 2020. Encore largement supérieur à celui des familles.

Le flux des crédits hypothécaires aux ménages sera également plus faible en 2020. Les prévisions d’Axesor suggèrent qu’il se poursuivra à la baisse à 456,74 millions d’euros à la fin du premier trimestre, en baisse de 2,40% sur un an. De même, le total des transactions hypothécaires baissera de près de 6% jusqu’en mars. Données en ligne avec la baisse de l’achat de logements qui sera de 2,67% en général et de 7,38% dans le cas des logements neufs. Quant au montant de l’hypothèque moyenne, il restera inférieur à 115.900 euros, soit 4,10% de moins qu’au premier trimestre 2019. La défaillance des familles quant au paiement de leurs hypothèques se maintiendra également en baisse jusqu’à des taux proches de 17%, soit 16,4 milliards d’euros en volume.

laissez un commentaire