OMS – Covid-19: Après le tonnerre, l’avalanche sur la contamination par les asymptomatiques (Vidéo)

Dr Maria Van Kerkhove, chef de l’unité des maladies émergentes et des zoonoses de l’OMS avec Tedros Adhanom Ghebreyesus, directeur général de l'OMS.

Dr Maria Van Kerkhove, chef de l’unité des maladies émergentes et des zoonoses de l’OMS avec Tedros Adhanom Ghebreyesus, directeur général de l’OMS.

 

Faut-il encore croire l’OMS et ses experts? Un jour, ils font une annonce importante, le lendemain, ils la détruisent eux-mêmes. Et dire que des milliards d’humains comptent sur cette organisation.

L’Observateur du Maroc a publié dans un article hier la déclaration de la responsable de l’OMS attestant que la transmission du coronavirus par des personnes qui ne présentaient pas de symptômes est «très rare». Nous avons consulté un spécialiste marocain, qui nous a dit le contraire et voilà que l’OMS elle même revient sur sa déclaration.

Le Dr Maria Van Kerkhove, celle-là même qui a fait le commentaire original lors de la conférence de presse de lundi, a déclaré aujourd’hui mardi, que l’étude s’était basée « sur des données qui proviennent principalement de modèles, qui peuvent ne pas fournir une représentation précise ». On retombe ainsi sur le débat de l’utilisation des modèles, méthode qui a fait craquer la revue médicale The Lancet. On s’en souvient encore.

Et donc?  « C’est une grande question ouverte, et cela reste une question ouverte », dit-elle. On est bien avancé. Dr Van Kerkhove, a néanmoins précisé qu’elle n’énonçait pas une politique de l’OMS « ou quelque chose comme ça ». La question est de savoir si le directeur général Tedros Adhanom Ghebreyesus maîtrise bien ses troupes ou si l’OMS est une auberge espagnole ou chaque spécialiste vient avec ses résultats.

Dans l’attente d’une nouvelle déclaration…


LIRE AUSSI

Contamination Covid-19 : Pr. Naji contredit l’OMS sur l’innocuité des asymptomatiques

laissez un commentaire