Séisme au ministère de la santé

La direction du médicament et de la pharmacie, relevant du ministère de la Santé serait impliquée dans plusieurs affaires frauduleuses. Une vague de licenciements est lancée.

Depuis Octobre dernier, la direction du médicament et de la pharmacie, relevant du ministère de la Santé fait l’objet d’une commission d’enquête parlementaire. Une opération de licenciements est en cours. Le 17 février, le ministre de la santé Khalid Ait Taleb a remercié deux personnes. L’une occupait le poste du directeur du département de la pharmacie et l’autre était chargée de l’octroi des autorisations et légalisations au sein du même département. Selon des sources proches du dossier, d’autres départs sont prévus. Et la même source précise, qu’il s’agit de licenciements liés à des affaires de corruption et de passation de marchés sans respect de démarches légales. Et apparemment, comme le note notre interlocuteur, la DMP est accusée depuis de longues années déjà de monopole, de concurrence déloyale et de conflits d’intérêts. Affaire à suivre

laissez un commentaire