US Round Up du samedi 27 juin – Delta, DoJ, Denny McCarthy, Gavin Newsom, Covid19

Gov. Gavin Newsom

« L’épidémie ne prend pas de vacances d’été, » prévient le gouverneur de la Californie Gavin Newsom. L’un des gouverneurs américains qui se sont vu contraints  de revoir leurs plans de réouverture alors que les taux de contamination et d’hospitalisation ont dernièrement battu des records dans leurs Etats…

 Covid19 – La Californie cède du terrain

Face à une préoccupante recrudescence des cas Covid19, le gouverneur Gavin Newsom mène la charge, souligne Politico. Citée en exemple pour sa gestion de la pandémie au début de la crise sanitaire, la Californie comme la Floride, le Texas et l’Arizona, connait des records de cas et des hausses d’hospitalisations. Dans le détail, l’Etat de Californie a enregistré 7,149 nouveaux cas  mercredi, soit une hausse de 69% par rapport à deux jours plus tôt. Et 10,239 dans les deux jours suivants, portant le total de cas à 200, 461. Les hospitalisations ont augmenté de 32% au cours des 14 derniers jours, et les admissions aux soins intensifs de 19% au cours de la même période. « Tant que nous nous attaquons ensemble à ces problèmes, aussi longtemps qu’il le faudra, nous pourrions avancer de l’avant en toute sécurité sans avoir à revenir en arrière » a déclaré Newsom qui a rendu le port du masque obligatoire, note la publication.

Covid-19 – Le Texas et la Floride font marche arrière

Au Texas et en Floride, les dirigeants ont brusquement suspendu le processus de la réouverture et ordonné la fermeture des bars face à la progression de la pandémie du Covid-19.  Un revirement qui semblait impensable il y a quelques jours à peine, lit-on sur le site du New-York Times.  Le maire du comté de Miami-Dade en Floride, Carlos Giménez,  devrait signer ce samedi un décret d’urgence pour fermer les plages du 3 au 7 juillet. « Si je pouvais revenir en arrière et refaire quoi que ce soit, cela aurait probablement été de ralentir l’ouverture des bars », affirme le gouverneur du Texas  Greg Abbott dans une interview accordée à KVIA-TV à El Paso.  Mike DeWine, le gouverneur de l’Ohio quant à lui a déclaré qu’il  « s’agit d’une phase très dangereuse« , évoquant la flambée des cas du Covid-19 dans son Etat. Il y a quelques jours à peine, les gouverneurs de ces Etats résistaient aux appels à la fermeture, rappelle la publication

Delta – 2500 pilotes de trop

Dans le contexte d’une demande encore languissante dans le secteur aérien due à la pandémie, la compagnie aérienne a annoncé son intention d’aviser la semaine prochaine plus de 2 500 pilotes à propos d’un éventuel départ, selon une lettre écrite par la compagnie, consultée par The Wall Street Journal. Et ce, suite à un accord convenu entre Delta et le syndicat représentant ses pilotes sur un plan de retraite volontaire. « La reprise prendra au moins deux ans », a souligné John Laughter, VP de l’entreprise en charge des opérations de vol. Pour préserver sa trésorerie, la compagnie a retiré des appareils de sa flotte et cloué au sol des centaines d’avions en raison de la baisse de la demande. Une situation qui a rendu des milliers de pilotes « inutiles ». Delta compte 7, 900 pilotes éligibles à la retraite anticipée, précise le Journal.

La mise en garde du DOJ contre « Freedom to breathe »

Selon le ministère de la Justice, la carte d’exemption du masque créée par un groupe Facebook, est une imposture, informe The Washington Post.  Dans un avertissement, le DOJ a souligné que les fausses cartes qui circulent en ligne permettent au détenteur d’être exempté de l’obligation de porter un masque, prétendant que cela poserait un risque pour la santé mentale ou physique. Ces cartes citent l’Americans With Disabilities Act (ADA) et portent le sceau et le numéro de téléphone du ministère de la Justice. « En cas de violation de l’ADA, de lourdes amendes seront appliquées », indique la carte. Laquelle porte un logo d’aigle et le site Web de l’agence Freedom to Breathe. Selon la fondatrice du groupe lancé sur Facebook, Lenka Koloma, les gens ne devraient porter des masques «que lorsqu’ils souhaitent être réduits au silence et muselés».

PGA Tour : Denny McCarthy testé positif au Covid-19

Denny McCarthy

Selon Fox News, le golfeur américain Denny McCarthy ne participera pas au PGA Tour. Il a été contraint de se retirer du Travelers Championship au Connecticut après avoir été testé positif au coronavirus vendredi. « Je me suis senti endolori et fatigué après le premier tour » a déclaré McCarthy dans un communiqué consulté par CBS Sport. « Je me suis réveillé au milieu de la nuit et j’avais vraiment des douleurs.  J’ai pensé que quelque chose n’allait pas.  Et que la seule chose à faire était de me faire tester avant d’aller sur le green. A-t-il expliqué ».  McCarthy est ainsi le troisième golfeur ayant contracté le virus depuis la reprise de la saison, après Nick Watney et Cameron Champ, affirme Fox News.

 

 

laissez un commentaire